Vincent Labrune pourrait se fâcher en cas de nouvelles sanctions !


La LFP va donner sa décision quant aux incidents lors du match OM-OL aujourd’hui, et pour Vincent Labrune, le huit clos partiel actuel et la reprise en main des abonnements suffises ! Il va présenter des arguments forts pour tenter de convaincre le jury notamment n faisant le lien entre des sanctions prises pour des incidents similaires l’an dernier à Saint-Etienne :

« Je le répète, nous condamnons les jets de bouteilles, mais il n’y a eu ni envahissement de terrain, ni blessé, ni mort. Il faut savoir ramener les choses à leur juste proportion. Lors de St-Étienne-PSG, de janvier dernier, où des jets de projectiles et un arrêt de la rencontre avaient valu à l’ASSE un huis clos partiel pour la tribune nord du stade Geoffroy Guichard »

Il en a aussi profité pour placer une petite pique à Jean-Michel Aulas :

« Jean-Michel Aulas a envenimé la situation avec ses déclarations, notamment en évoquant un climat de guerre civile »