Stephane Mbia revient sur son expérience en Chine

Stephane Mbia a rejoint cet hiver le club chinois du Hebei Fortune dans le championnat chinois.

Il fait partie de cet exode monstrueux qui a eu lieu, les clubs chinois ayant dépensé 250 millions d’euros pour attirer des joueurs lors de cette période.

Il est revenu sur son choix de transfert pour nos confrères de footmercato :

« J’avais besoin d’un nouveau challenge. Après mon départ de Séville, je pensais pouvoir remporter le championnat de Turquie avec Trabzonspor. Le club avait recruté de bons joueurs, mais au bout de quelques mois, il y a eu des petits problèmes. J’ai voulu rebondir. Hebei s’est manifesté. Mes agents ont recueilli les informations nécessaires au sujet du club. Ils sont partis là-bas, ils ont discuté. Et j’ai décidé d’accepter. Avec la signature de Gervinho avant mon arrivée, je me suis dit : « Pourquoi pas ! » »

« Je suis entouré de très très grands joueurs. Lavezzi, on connaît. Gervinho, on sait très bien qui il est. Gaël est super fort. Ils ont recruté des Japonais, des Coréens et des Chinois qui sont tous internationaux. Le niveau est élevé, on le voit à l’entraînement. On rigole tous ensemble. On essaye aussi d’élever le niveau. Ils ont fait des choix stratégiques au niveau marketing aussi. Le fait que Gervinho, joueur ivoirien qui a gagné la CAN, soit capitaine. Moi, joueur camerounais, je suis vice-capitaine. Lavezzi est une superstar en Argentine. Ils ont aussi pris un Turc (Ersan Gülüm), qui est en sélection et qui est une star en Turquie. Ils ont fait des choix ciblés »

A VOIR EGALEMENT !