Le sprint final va commencer, sur quelles compétitions parier ?

Football

Ca y est, c’est le mois de mars. Et si les températures sont plus hivernales que jamais, le printemps n’en a pour autant jamais été aussi proche, et avec lui vient le sprint final dans toutes les compétitions de football. Alors entre tous les championnats, coupes et barrages, sur quelles types de compétitions vaut-il mieux se concentrer pour maximiser ses gains ?

Attardons nous d’abord sur le championnat le plus près et le plus quotidien de nos soucis, le championnat de France de Ligue 1 Conforama. Même s’il reste encore une dizaine de journées à jouer, il ne fait déjà plus de doute que le champion sera le PSG, qui reprendra son bien après l’avoir laissé à Monaco, et à la surprise générale, l’an passé. Ainsi, de nombreux sites ne proposent même plus de pouvoir parier sur le futur champion et ceux qui le proposent ne sont pas fous et ne proposent plus le PSG, mais parier sur Monaco ou Marseille, même si les cotes sont élevées, se révèlerait tout autant inutile. Mais il y a tout de même des paris intéressants à faire en ce qui concerne la course à l’Europe et surtout celle pour le maintien qui promet, comme chaque saison, d’être indécise jusqu’à la dernière journée. Avec des historiques comme Lille et Toulouse en danger, et des petits comme Amiens et Angers qui croient en l’exploit, tout est possible et c’est à vous de bien sentir qui vous pensez voir accompagner Metz en Ligue 2. Enfin, pour les fans du Brésilien, un petit pari sur Neymar comme meilleur buteur de la Ligue 1, pour l’instant à cinq buts derrière Cavani, pourrait rendre la fin de saison plus attractive.

Car le but des paris, c’est aussi ça. C’est aussi se donner une excitation supplémentaire à regarder des matchs, en ajoutant un enjeu personnel et une certaine incertitude. Dans cette ordre d’idée, parier sur les champions des championnats anglais, allemands et espagnols n’a déjà plus d’intérêt, avec les titres déjà annoncés de Manchester City, du Bayern Munich et du Barça. Pour une fin de saison passionnante, c’est en Série A qu’il faut se tourner, avec l’incroyable mano à mano entre la Juve et le Napoli qui ne se lâchent pas d’une semelle et enchaînent les victoires journée après journée. À vous de voir ensuite si vous pensez Naples capable de tenir ce rythme infernal jusqu’au bout et d’enfin mettre un terme à la domination des bianconeri sur le championnat transalpin.

Du point de vue des coupes, parier sur le futur vainqueur de l’Europa League ou de la Champions League au mois de mars est une très bonne idée. Car comme nous ne sommes encore qu’au stade des huitièmes de finale, les cotes sont encore élevées mais pourtant, il est possible de dégager un favori ou un outsider potentiel pour plus de gains. Il faut pour cela bien analyser les formes de chaque club. Pour un pari un peu intéressant, vous pouvez vous essayer à un des clubs anglais en Ligue des Champions, et encore plus Liverpool que personne n’attend malgré son impressionnant 5-0 contre Porto. En Europa League, pour donner du piquant à la fin de saison, n’hésitez pas à parier sur les clubs français encore en lice, Lyon et Marseille, qui ne font même pas parti des cinq premiers favoris et ont donc une grosse cote.

Bien sûr, personne n’oublie que 2018 sera une année de Coupe du Monde et, même si vous pouvez attendre encore un peu avant de parier, histoire d’être certains que Neymar ou Griezmann ne seront pas blessés, il y a de bonnes affaires à faire puisque, sur la très complète application mobile de BetStars, l’Allemagne est par exemple favorite mais avec tout de même une belle cote de 5,25, le Brésil est à 5,75 et la France à 6,00. De quoi faire d’importantes plus-values si vous avez le nez creux !