Samir Nasri parle de son futur en équipe de France


On a tendance à l’oublier du coté de la France, mais Samir Nasri est une des grosses cotes du coté de l’Angleterre et l’international français s’est exprimé hier dans l’émission J+1 d’une part sur son futur en Angleterre et les championnats qu’il aimerait découvrir :

«J’aime beaucoup le Championnat anglais, ma vie en Angleterre. Après (mon contrat), a dit l’ancien Marseillais, je suis plus dans l’optique de jouer dans la MLS, de découvrir autre chose que de revenir en France.»

Mais surtout il a discuté de sa relation tumultueuse avec l’Equipe de France !

«La vraie rupture, c’est 2012. Je voulais arrêter mais mon père m’a dit que je devais jouer la Coupe du monde. J’ai essayé d’être bon. J’ai fait une grande saison avec mon club avant la Coupe du monde 2014, j’avais de très bonnes stats. Ça n’a pas suffi. Sans manque de respect à qui que ce soit, quand j’ai vu la liste et certains qui y figuraient…»

«Même si mon père était sélectionneur, je n’y retournerais pas. J’ai souffert avec la sélection. Au départ, c’était un rêve. C’était après la Coupe du monde 2006. J’apprenais. Rater une Coupe du monde, alors que je pense que j’avais le niveau, ça détruit un peu. Je ne suis pas parfait, j’ai des défauts. Mais quand on est un grand sélectionneur, on gère les ego.»

SHARE
Previous articleQuizz : Quel entraîneur êtes vous ?
Next articleGiannelli Imbula a choisi sa sélection !
Julien, 23 ans, homme à tout faire chez Score.fr. J'ai toujours rêvé d'être Mark Landers mais attendant de me faire repérer je vous fais partager ma passion pour le football ici !