Les présentations de Steven Fletcher !

L’OM a recruté Steven Fletcher, le dernier jour du mercato hivernal. Le nouveau numéro 9 de Marseille débarque avec sa barbe, la bénédiction d’un ancien marseillais et un parcours hors du commun. Révélations sur l’un des attaquants les moins british d’Angleterre.

Une douloureuse enfance

Kenneth Steven Fletcher est né le 26 mars 1987 à Shrewsbury (Angleterre). Une enfance de nomade puisque son père est militaire et sa carrière rime avec de nombreux déménagements. Alors que le jeune Steven n’a que 10 ans, son père est emporté par un cancer à l’âge de 37 ans. Il reviendra vivre, en Ecosse, avec sa mère.

Un jeune précoce

Il commence sa carrière professionnel à l’âge de 17 ans avec Hibernian, son club formateur. Il portera ensuite les couleurs de Burnley, Wolverhampton et Sunderland.

Le choix du cœur

Il aurait pu jouer pour l’Angleterre, finalement, il aura préféré porter un maillot moins prestigieux, celui de l’Ecosse. Sa première sélection sera en 2008 contre la Croatie. Il inscrit son premier but contre l’Islande en éliminatoire de la coupe du monde 2010. Il passa par une longue période de disette, 6 ans sans marquer le moindre but en sélection. En Mars 2015, il claque un triplé contre Gibraltar et du haut de ses 25 sélections, il devient un habitué de la sélection écossaise avec 7 buts inscrits lors des éliminatoires de l’Euro 2016.

Pas si British

Steven Fletcher a un physique imposant (1.85m) mais il est un vrai manieur de ballon. Il s’agit d’un gaucher assez technique, fort de la tête et excellent finisseur. Son sens de la remise et son goût pour l’effort en font un avant-centre complet et altruiste. En résumé, le vélodrome devrait rapidement adopter le joueur prêté par Sunderland !

Des statistiques régulières

Ne vous attendez pas à le voir marquer 30 buts par saison. D’ailleurs, son record est de 12 buts, mais dans le dernier geste, il montre une certaine adresse. 53 buts en 189 matches de Premier League tout de même.

Un petit palmarès

Une scottish League Cup, c’est le maigre palmarès du joueur habitué des équipes de seconde zone. Il a toutefois remporté, le trophée du meilleur joueur du mois en septembre 2012 en Premier League !

Un geste financier et peut-être une future recrue

Le joueur a accepté une baisse conséquente de son salaire afin de finaliser le transfert à l’OM, belle preuve de sa motivation. Une bonne nouvelle d’autant plus que, le joueur sera en fin de contrat à la fin de saison… il pourrait, par conséquent, signer gratuitement à l’OM !

Adoubé par Joey Barton 

Pour l’anciens marseillais, le joueur peut-être très bon si le milieu le met dans de bonnes conditions. Une chance pour lui quand on sait qu’il a pour soutien, Cabella, Lass et consort.

Il ne reste plus qu’à Steven Fletcher  de montrer de quoi il est capable ! Le vélodrome pourrait s'embraser !