Pape Diouf « L’OM est redevenu un club moyen »




Supporter de l’Olympique de Marseille depuis toujours, Pape Diouf est un des figures emblématiques du club phocéen, alors lorsque son club va mal il est évidemment le premier à prendre la parole pour essayer de faire bouger les choses. Et autant dire qu’il n’est pas content de la tournure des événements :

« J’ai l’impression que la direction actuelle, et je vais accepter d’être taxé un peu d’aigreur, manque de vision et du sens de la gouvernance. Quand on voit ce qui se passe aujourd’hui au club, on se pose la question très naturellement. L’OM mérite autre chose que cette gouvernance un peu à l’aveuglette », a-t-il expliqué. Selon lui, les dirigeants n’ont notamment pas optimisé les ventes : « Quand on voit les ventes que Monaco a pu faire, on peut quand même considérer qu’à Marseille les ventes ne sont pas si faramineuses que ça. (…) Le petit André Ayew a battu quasiment à lui tout seul Manchester United dimanche. Et je vois que ce même Manchester achète près de 80 millions d’euros un jeune de dix-neuf ans venant de l’AS Monaco (Anthony Martial). Et peut-être que l’année prochaine, s’il continue de jouer comme il joue, Ayew sera acheté 100 millions d’euros par Manchester. Vous voyez un peu où je veux en venir. Ayew est parti de Marseille pour zéro euro »

« Renouveler le contrat d’un joueur se fait en amont. Moi, lorsqu’il s’est agi de garder de Ribéry, qui était quand même autre chose que certains joueurs de l’OM aujourd’hui, il est resté. Seulement, avec Ribéry, j’ai parlé trois années avant la fin de son contrat »

« Depuis 45 ans, je suis supporter de ce club. Hormis la parenthèse durant laquelle j’ai été président, j’ai toujours été abonné. Donc ça veut dire que je suis un vrai supporter. Tout ce qui peut aider ce club à aller de l’avant, je ne refuserai pas. Cependant, s’il faut revenir à l’OM pour refaire le travail qui a été effectué pendant cinq années, cela ne m’intéresse pas. »

« Si maintenant l’OM pourrait, dans un projet autre que celui qui existe aujourd’hui, rentrer dans une nouvelle dimension et venir véritablement titiller le PSG et entrer dans la cour des grands, pourquoi pas. Mais je doute fort que cette possibilité-là s’offre aujourd’hui. Je ne me rase pas le matin en me demandant si je vais trouver des repreneurs ou pas. L’OM est redevenu un club moyen »