L’association des supporters de Marseille gère elle-même les abonnements virage depuis 1987. Des billets vendus à prix cassés, qui pénalisent le club en termes financiers, mais aussi bloque la revente du club tant espérer par tous.

 

Pour l’année 2006, L’Equipe avait estimé à 3 Millions d’euros de perte occasionnées par ce mode de gestion. Le problème est encore plus important lorsque l’on sait que ces virages rassemblant les supporters les plus engagés de l’Olympique de Marseille, représentent 31000 des 42000 abonnements accordés en totalité. Leur poids est donc énorme, que ce soit financièrement ou  sportivement.

Après les incidents du 20 septembre 2015 au Vélodrome en marge de la 6ème journée de championnat de L1 opposant L’OM à L’OL, les dirigeants marseillais sous la pression médiatique mais surtout politique prenaient rendez vous avec les associations de supporters marseillais pour sanctionner ces actes inadmissibles. Une brèche s’ouvrait alors pour les dirigeants afin d’entamer des négociations concernant la gestion de la billetterie par ses groupes de supporters qui entre nous est une énorme anomalie.

Menant une politique de restriction budgétaire le duo LABRUNE-MLD pour assainir les comptes du club(peut être pour une future vente) ont fait se lever comme un vent de révolte dans les travées du stade Vélodrome demandant à chaque match la vente du club.

Alors une question se pose, pourquoi ces soi-disant amoureux de L’OM n’ont ils pas sauté sur l’occasion pour négocier la vente du club contre la billetterie(le principal problème pour une vente possible) au lieu de rentrer en guerre des tranchés contre la direction ?

 

A VOIR EGALEMENT !