Michel, pas si mauvais !

Journaux, émissions TV, radio, Michel est décrié comme un entraîneur moyen, sans stratégie établie. Une réalité ou un acharnement suite à la décision de Saint Bielsa de quitter le navire ?

Michel a Barrada, Silva, Sarr quand Bielsa avait Gignac, Ayew, Payet ! Michel a une profondeur de banc inférieure de celle de Bielsa avec une compétition en plus. Et pourtant, au niveau comptable, Michel est bien devant son prédécesseur.

Bielsa, c’est du beau jeu, oui, le vélodrome était comme en fusion, mais au final ?

C’est une élimination au premier tour de la Coupe de la Ligue et de la Coupe de France, 21 victoires sur 41 matches et une qualification en Europa League !

Michel, c’est l’intermittence du spectacle, des actions de génie ou des purges de 90 minutes, mais,…. c’est être toujours en course pour la coupe de France, une qualification en seizièmes de finale de l’Europa League et surtout, une place qualificative en Ligue des champions à porter de fusils !

Alors, oui, cette année le spectacle n’y est pas ! On se fait même ch… au Vélodrome, mais Michel a le mérite de faire comme il peut (avec de petits moyens), et à l’heure actuelle, c’est plus que bien !

La fin de saison livrera son verdict !