Mercato – OM : Rongier dans le collimateur de Zubizarreta ?

A la recherche de renforts en vue de la saison prochaine, les recruteurs de l’Olympique de Marseille seraient déployés sur tous les champs. Ainsi, le joueur du FC Nantes Valentin Rongier n’échapperait pas au radar de la cellule de recrutement du club phocéen.

Le patron du recrutement de l’Olympique de Marseille aurait dans son collimateur Valentin Rongier. Andoni Zubizarreta aurait ciblé le joueur du FC Nantes qu’il envisagerait de faire venir à Marseille lors du prochain de mercato d’été. Désireux d’apporter du renfort dans le rang central de l’OM, le dirigeant catalan aurait coché le nom du joueur sur la liste des joueurs qui l’intéressent. Ce n’est plus un secret pour personne. Les dirigeants de l’Olympique de Marseille devrait renforcer tous les secteurs de leur effectif. Plusieurs joueurs seraient pistés par les recruteurs olympiens en vue de dénicher le profit tant désiré. Le milieu de terrain du FC Nantes aurait le profil pour étoffer l’entrejeu de l’Olympique de Marseille. Surtout si l’on s’appuyait sur les éloges de Sergio Conceiçao faites à son joueur : « Dans deux ou trois années, Valentin pourra évoluer dans n’importe quel club » a prédit le technicien portugais avant d’ajouter « il n’a rien à envier au milieu du Paris St Germain notamment Verratti« .

Zubizarreta sur la piste Rongier

Andoni Zubizarreta aurait tenu compte des compliments de l’entraîneur du FC Nantes à son protégé. Ainsi, selon les informations rapportées par le journal L’Équipe, le directeur sportif de l’OM souhaiterait confier les clés de l’entrejeu du club phocéen au meneur de jeu des Jaune-et-Vert. Sauf que le dossier présenterait quelques difficultés. Interrogé dernièrement sur l’avenir de Valentin Rongier, le président nantais Waldemar Kita confiait « Valentin? Il ne pense pas partir » a en premier déclaré le patron des Canaris avant de poursuivre « on ce qui nous concerne, c’est non, il ne s’agit pas d’argent. Il lui reste encore 3 ans avec nous. Nous allons revoir à la hausse son salaire« . De quoi démotiver la direction de l’OM ? Le prochain mercato nous en dira plus.