Ce week-end se joue en Angleterre la FA Cup, compétition de laquelle Leicester est éliminée, battue par Tottenham le 20 janvier dernier. C’est également une occasion pour les Foxes de souffler avant une série de matches importants voire décisifs dans la course au titre. Eh oui, le titre car cette année, Leicester City à la surprise générale est leader de Premier League après 23 journées. Pourront-ils tenir la cadence et remporter le titre au nez et à la barbe des Manchester City, Arsenal et autres, Tottenham ?

Un championnat plus que jamais indécis

Depuis le début de saison, aucune équipe ne s’est réellement détachée, la faute à une concurrence qui s’est renforcée grâce à des droits TV record. Lors du mercato estival, des clubs anglais moyens ont mis la main à la poche et ont réalisé quelques grands coups à l’image de N’golo Kanté à Leicester, Georginho Wijnaldum à Newcastle, Yohann Cabaye à Crystal Palace ou encore Dimitri Payet à West Ham tandis que des clubs plus huppés tels que Chelsea ou Manchester n’ont pas pu se renforcer comme ils le souhaitaient. Ajouté à cela, une irrégularité chronique des cadors et vous obtenez un suspense de tous les instants, que ce soit sur un match dans lequel Arsenal peut perdre 4-0 à Southampton, que ce soit au classement où seulement 5 points séparent le premier du quatrième et où les sept suivants se tiennent en 6 points.

Une équipe difficile à gérer 

Dans cette atmosphère confuse, l’on se met à croire que Leicester pourrait finir champion d’Angleterre en fin de saison. Certes il faudrait un concours de circonstances favorables c’est-à-dire qu’ils soient épargnés par les blessures ou que les favoris continuent d’être irréguliers mais remporter le sacre est possible. En Février, les Foxes recevront Liverpool puis se déplaceront pour affronter Manchester City et Arsenal. Jusque-là, c’est l’équipe qui a concédé le moins de défaites (2). Elle possède également la deuxième meilleure attaque (42 buts) derrière les Citizens, une équipe homogène avec dans ses rangs Ryad Mahrez l’un des meilleurs joueurs du championnat ainsi que le meilleur buteur actuel, Jamie Vardy avec 16 buts et d’autres très bons joueurs comme Kanté, Drinkwater, Morgan, Fuchs ou encore Schmeichel. L’entraineur, Claudio Ranieri a su monter une équipe à la fois joueuse et équilibrée capable de gagner n’importe quelle autre équipe. Ce mois de Février donnera un aperçu des ambitions et capacités réelles de Leicester.


images

 

L’avantage du calendrier

Les éliminations respectives en Carling Cup et en FA Cup offrent un certain avantage aux Foxes qui n’ont plus que le championnat à jouer contrairement à leurs concurrents directs qui ont encore la FA Cup, l’Europa League ou la Ligue des Champions auxquelles l’on peut ajouter la Carling Cup à disputer. Cela pourrait profiter à Leicester dont l’effectif est quantitativement limité dans un championnat où l’intensité est très forte. Cela dit les autres équipes sont habituées à avoir un calendrier chargé donc Leicester, pour continuer à rêver, doit montrer la même envie et la même détermination qu’ils montrées durant les 23 premières journées. C’est à ces conditions-là qu’ils pourront espérer gagner la Premier League qui depuis sa création en 1992 a été remportée par seulement cinq clubs : Manchester United (13), Chelsea (4), Arsenal (3), Manchester City (2) et Blackburn (1). Dans une moindre mesure, terminer parmi les 4 premiers et obtenir une qualification pour le prochaine Ligue des Champions serait une récompense exceptionnelle pour Leicester qui était supposée jouer le maintien en début de saison.