Gignac de retour sur le vieux continent ?

André-Pierre Gignac à déjà gagné son pari fou : exploser en tant que joueur clé dans un championnat peu médiatisé en Europe.

Véritable star au Mexique APG s’est vu offrir un pont d’or pour l’Euro en France alors que tous les observateurs avaient pariés sur la fin de sa carrière internationale à son arrivée chez les Tigres. Mais ce ne fût pas le cas, loin sans faux.

Sa côte est restée intacte à tel point que les écuries anglaises seraient attirées par l’ancien Marseillais. Son président Alejandro Rodriguez en est conscient :

Nous ne voulons pas qu’il s’en aile. Il est très content ici, mais bien évidemment, si un club de premier ordre arrive, nous devrons étudier son offre.

Une manière de préparer le terrain pour un futur départ probable. Gignac dispose d’une clause libératoire de 25 millions d’euros qui, même à 30 ans, ne devrait pas refroidir les clubs anglais.

Gignac et son équipe ont atteint cette semaine la finale de la Ligue des Champions Sud Américaine, un manière de finir son exil exotique par un titre de renom ?