Fin du feuilleton Payet !

Dimitri Payet a expliqué sa situation à West Ham, dimanche dernier, à Téléfoot.

« Je ne sais pas si on peut dire que je suis une star, les gens ont appris à me connaître, je suis arrivé dans l’anonymat. C’est plaisant de se sentir reconnu au niveau de son football, encore plus dans un championnat comme celui-là ».

Slaven Bilic a fait de Dimitri Payet, son leader technique. Le Croate est complètement dingue de son meneur de jeu français, tout comme la direction du club ! Alors le club a décidé de blinder sa pépite et de s’assurer ses services pour 5 ans et demi de plus, soit jusqu’en juin 2021.

Le feuilleton Payet a affolé la presse cette semaine. Tout d’abord, les médias ont fait état d’une demande de revalorisation salariale du milieu. Alors qu’il touchait 83 700€ par semaine (soit environ 335 000€ mensuels) plus une prime de 13 000€ par match qu’il démarre en tant que titulaire, l’international tricolore demandait un salaire hebdomadaire d’au moins 161 000€, soit 644 000€ par mois. Puis dans la foulée, une équipe chinoise est venue faire grimper les enchères.

Ainsi, un club chinois allait formuler une offre de 49 millions d’euros à West Ham pour racheter les années de contrat de Payet et lui aurait alors proposé un salaire phénoménal de 175 000 euros par semaine, soit 700 000 par mois. Alors le club anglais a blindé  le salaire de son meneur de jeu, les Hammers s’assurent les services d’un joueur épanoui et qui n’aura probablement pas des envies d’ailleurs. À moins que l’ombre d’un intérêt de Chelsea et Manchester United ne plane encore quelque temps sur le numéro 27.

A VOIR EGALEMENT !