La phase de poule qui s’est avérée serrée à cause notamment du niveau élevé affiché par les supposées « petites » équipes ou encore du manque d’efficacité des nations favorites a donné lieu à de belles affiches pour les huitièmes de finale. Présentation du très relevé deuxième tableau de ces affiches.

ALLEMAGNE – SLOVAQUIE, Dimanche 26 Juin à 16h (GMT), Lille

Malgré le fait d’avoir terminé première de son groupe, l’Allemagne n’a toujours pas convaincu. Entre défaillances individuelles et manque d’efficacité, la Mannschaft se cherche. Contre la Slovaquie de Marek Hamsik, elle devra mieux faire pour se qualifier même si jusque-là ses statistiques sont flatteuses (65% de possession en moyenne et 59 tirs au total). Quant à eux, les Slovaques, en position d’outsiders auront des opportunités contre des allemands portés vers l’offensive et devront se montrer concrets devant le but pour avoir une chance de qualification.

ITALIE – ESPAGNE, Lundi 27 Juin à 16h (GMT), Saint-Denis

L’affiche de ces huitièmes de finales, c’est sans aucun doute Italie-Espagne ! Le remake de la finale de l’édition précédente aura des allures de revanche tant la claque infligée par l’Espagne il y a quatre est encore dans les mémoires. Arrivée décimée à l’Euro, la Squadra Azzura a réussi à faire déjouer la Belgique et a terminé première de sa poule. Cependant, face à l’Espagne, elle devra se montrer plus solide notamment sur les côtés surtout qu’elle sera privée d’Antonio Candreva, l’un de ses hommes de base. Elle pourra tout de même prendre exemple sur la Croatie qui a battu l’Espagne grâce à un pressing haut et des attaques rapides lors du troisième match de poule. Les hommes de Vicente Del Bosque devront se montrer patients s’ils veulent réussir à forcer le verrou défensif des italiens.

FRANCE – IRLANDE, Dimanche 26 Juin à 13h (GMT), Lyon

Le Parc OL verra également un match aux saveurs de revanche cet après-midi. Les irlandais n’ont toujours pas digéré la main de Thierry Henry qui les a éliminés dans la course au mondial 2010. Ils miseront sur un engagement physique fait de duels ainsi que sur quelques individualités évoluant en Premier League tels que Shane Long et Seamus Coleman pour mettre fin à l’aventure des Bleus qui n’ont toujours pas été rassurants collectivement et qui comptent sur des exploits individuels des Griezmann, Payet ou encore Pogba. Et si le tournant du match était une main irlandaise non sifflée qui apporte le but qui élimine la France? Rendez-vous à 13h.

ANGLETERRE – ISLANDE, Lundi 27 Juin à 19h (GMT), Nice

Incapable de battre la Slovaquie (0-0), l’Angleterre s’est retrouvée dans le tableau le plus difficile de la compétition. Les Three Lions séduisent dans le jeu mais n’arrivent pas à marquer et se cherchent encore un onze de départ. Qui de Kane, Vardy, Sterling, Sturridge débutera face à l’Islande ? Seul Roy Hodgson en a la réponse. Même s’ils partent favoris, les anglais devront se méfier de l’Islande qui s’en est bien sortie de son groupe en terminant deuxième devant le Portugal en s’appuyant sur une paire inusable de récupérateurs composée de Sigurdsson et Gunnarsson et un onze quasi identique à chaque match. Pourront-ils résister face à l’ogre anglais ? Réponse demain à l’Allianz Riviera de Nice.

A VOIR EGALEMENT !