Dans quels domaines Marseille devance Paris ?

Les années passent est l’écart entre le PSG et l’OM grandit. Mais Marseille garde l’avantage sur certains points.

Mandanda loin devant Trapp !

Steve Mandanda domine Kevin Trapp aux points. Si ce n’est à Caen début janvier (3-1), on n’a pas le souvenir d’une bourde ou d’une sortie ratée de l’international français. Chose qu’on ne peut pas vraiment dire de l’Allemand du Paris Saint-Germain. Remember Bordeaux, Madrid, Lyon, …

Marseille, roi du corner !

Marseille a obtenu 136 coups de pied de coin depuis août dernier, contre 129 pour Paris.

Plus de victoires en Ligue 1 contre le PSG !

L’écart se resserre mais l’OM compte 31 victoires (pour 17 nuls et 25 défaites) en 73 rencontres dans l’histoire du Championnat de France.

Le vélodrome plus grand et plus beau que le Parc !

67000 places pour le stade Vélodrome récemment rénové, et 49691 pour le Parc des Princes. Là-dessus, Marseille marque un point.

Un public à Marseille, pas à Paris !

Marseille peut compter sur un public plus fidèle, plus bruyant, plus derrière son équipe. Deux exemples récents pour symboliser ce constat : L’attitude positive des supporters olympiens il y a une semaine face à Lille (1-1), qui poussaient malgré les difficultés de leur équipe. De l’autre côté, en décembre, alors que le PSG écrasait et régalait face à Lyon (5-1), les supporters quittaient leur siège avant le coup de sifflet final. On se souvient également des sifflets du Parc à la mi-temps d’une rencontre face à Toulouse en janvier. Situation qui avait passablement agacé Laurent Blanc.
Quoiqu’il en soit à Marseille, le football est une religion ! A Paris, c’est un loisir, un passe-temps !