Dimitri Payet vit très mal sa mise à l’écart en Equipe de France


Dimitri Payet s’est exprimé sur sa mise à l’écart forcée de l’Equipe de France alors qu’il enchaîne les bonnes performances depuis un an. Dans un long entretien, il s’est exprimé à nos confrères de l’Equipe sur son incompréhension :

« Je ne comprends pas ce qu’on attend de moi, et je l’ai dit. Mais ne pas être appelé en équipe de France ne m'empêche pas de vivre. Même si j’y pense, je ne suis pas à genoux devant ma télé en train d’attendre la liste. (…) La sélection, si c’est pour que ça me rende malheureux, je n’en veux pas. (…) Si je suis sélectionné et que je ne joue pas ou que je ne suis pas bon, je vais être malheureux. Je veux m’éclater avec les Bleus comme je m’éclate avec mon club, et jusqu’ici ce n’est pas pareil », a-t-il expliqué au quotidien. Il ressent ainsi comme une « injustice » le fait de ne pas être sélectionné : « Cela fait plus d’un an que je suis au meilleur niveau de ma carrière, même si je peux encore progresser. (…) C’est un peu de ma faute, car je n’apporte pas ce qu’on attend de moi, mais il y a peut-être autre chose aussi. » Paye-t-il son caractère réputé difficile ? « Deschamps a des choix à faire. Il raisonne sur une notion de groupe. C’est peut-être ce qu’on me reproche aujourd’hui. J’entends des bruits comme quoi je serais mal vu en sélection… » Il rêve pourtant d’évoluer avec certains joueurs de l’équipe de France : « Aujourd’hui, ce serait un régal, par exemple, de jouer avec Karim. Je n’ai pas l’impression d’avoir évolué souvent avec lui. » Il espère enfin que le sélectionneur ne se braquera pas : « J’ai toujours eu du respect pour mes entraîneurs. Ce n’est pas une critique personnelle, je donne juste mon sentiment. »