Deschamps ne voulait plus d’Hatem Ben Arfa à l’OM selon Anigo


José Anigo garde un œil attentif sur le football mondial et surtout français. Et le retour d’Hatem Ben Arfa dans le championnat de France le rend très heureux, il en a d’ailleurs profité pour expliquer le départ de ce dernier de l’OM à l’époque :

« J’entends parfois que c’est un joueur compliqué à gérer. Ah bon ? C’est archi-faux ! Il est super carré au boulot et très respectueux dans un vestiaire, aussi bien avec ses partenaires qu’avec l’encadrement… à partir du moment où il sent un respect mutuel.
Si ce n’est pas le cas, en revanche… En tout cas, il restera pour moi le plus gros gâchis olympien des dernières années. Je n’ai toujours pas compris comment et pourquoi son histoire avec l’OM s’était terminée si bizarrement. Pourtant ce club lui allait comme un gant. Mais voilà, Didier (NDLR : Deschamps, entraîneur de l’OM à l’époque) lui reprochait de ne pas suffisamment bosser défensivement. Selon lui, il était devenu un poids pour l’équipe quand elle n’avait pas le ballon.

Quand je vois actuellement Hatem à Nice, je n’ai pas trop le sentiment de voir un poids au sein de l’OGCN. Pourtant, c’est le même joueur… mais pas le même entraîneur ! Puel, lui, a choisi de mettre en place un système autour d’Hatem. C’est à la fois malin et intelligent car c’est exactement ce dont a besoin ce joueur-là, le plus doué avec lequel j’ai eu à travailler. Il fait partie des rares joueurs capables de mettre de la lumière partout dans un milieu si sombre. »