Démission de Marcelo Bielsa : Une autre version des faits éclate au grand jour !




Le journal le Parisien a révélé une nouvelle version de l’affaire Bielsa et ils sont certains que Marcelo Bielsa a menti lors de son annonce officielle quand il disait que le désaccord portait sur le fait que le club avait changé des termes à son contrat ! D’après le journal, le problème vient d’un réunion la semaine dernière entre Marcelo Bielsa, Philippe Perez le directeur général de l’OM et Igor Levin, avocat du groupe Louis-Dreyfus.

Marcelo Bielsa aurait voulu changer les termes de son contrat avec une revalorisation salariale pour passer de 300 000 euros par mois à 415 000 euros par mois. En plus de cela, il aurait demandé que la deuxième année de son contrat (donc 2016-2017), ne sois pas en option ! Cette dernière devait être soumise à un bon résultat en Ligue 1 c’est à dire un top 4 minimum. Marcelo Bielsa se serait assuré une protection si les résultats de l’équipe n’était pas satisfaisant, sans cetet option, le club aurait du payer 10 millions d’euros pour le licencier !

Face à ses nouvelles exigences, l’avocat du groupe Louis-Dreyfus aurait été plus que véhément envers Marcelo Bielsa qui aurait décidé de ne négocier qu’avec Vincent Labrune depuis ce jour. Sauf que les départ de Jan Van Winckel, les rumeurs venant du Mexique et le mauvais résultat face à Caen l’auraient tout simplement poussé à claquer la porte.

Une version assez différente que ce que Marcelo Bielsa avait déclaré, petit à petit on comprend mieux toute l’histoire !
Marcelo-Bielsa_lightbox_diapos