C’est la guerre froide à Lyon !

0
565

Le retour de Gérard Houllier dans l’organigramme lyonnais, 10 ans après son passage chez les Gones, a réveillé d’anciennes tentions entre lui et Bernard Lacombe.

Tout commence le 6 octobre dernier par une déclaration du nouveau conseiller sportif de l’OL à l’encontre de Lacombe :

houllierJe crois que Bernard a souhaité aussi prendre du recul avec le club. Il s’occupe surtout des légendes, c’est-à-dire tous les anciens joueurs. Il y a tout un réseau qui a été développé. Avec le nouveau stade, la nouvelle force du club, moi je trouve ça très bien de s’ouvrir aux anciens joueurs et de leur donner la possibilité de venir aux matchs quand c’est possible.

Un propos jugé condescendant, voire rabaissant par le principal intéressé qui a répondu de manière plus virulente :

Comme me dit ma maman : le silence punit l’insolence (…) Je n’ai pas fait la même carrière que lui au niveau footballistique. Il est plus un professeur d’anglais qu’un footballeur. Je m’occupe entre autres, du club des légendes du club, mais moi j’ai mouillé le maillot pour l’OL.

Il en a profité également pour laisser entrevoir un certain mal être au sein du club en affirmant « ne pas savoir » s’il était toujours un conseiller de Jean-Michel Aulas.

Le boss de l’OL est directement monté au créneau en prenant parti pour Gérard Houllier tout en lançant une petite pique à l’encontre de son (ancien ?) bras droit :

Il y a des gestes d’énervement ou des manières de vouloir exister. Mais il faut que tout le monde comprenne qu’il y a une direction, un patron. Ou alors cela veut dire qu’on ne joue pas le jeu de l’institution, que l’ego passe au-dessus. Et ça, ce n’est pas l’OL. (…) J’ai donc sifflé la fin de la récréation.

Les relations entre Lacombe et Aulas semblent s’être nettement détériorés ces derniers mois, l’arrivée de Gérard Houllier est peut-être un moyen pour JMA de montrer la sortie à Lacombe, tout en lui attribuant un poste que l’on pourrait qualifier de « préretraite » Aulas aurait-il placardisé son (ex) ami ?

lacombe-aulas

En tout cas, il à clairement fait son choix entre les deux hommes :

C’est déjà choisi. Le fait que Gérard soit revenu montre le sens de l’histoire. Et on n’a pas demandé à Bernard de partir. Il participe, il vit sa vie avec tous ses amis qui sont présents tout le temps, même quand il ne faudrait pas (…) Gérard Houllier est le patron technique, on l’a fait venir pour ça.

Une position soutenue par un des ancien du grand OL, Edmilson qui considère que Lyon doit renouveler son organigramme, aux dépends d’un certain Lacombe :

Lacombe est là depuis cinquante ans ! Il est temps de renouveler le club, de faire appel à des nouveaux visages. Il faut recruter un cador, un Sonny Anderson, un Juninho. Je regrette le Lyon que j’ai connu.

Le joueur en a même profiter pour s’attaquer au khalife :

edminsonJe ne comprends pas la stratégie d’Aulas. Qu’est-ce qu’il veut faire de son club ? Je n’en sais rien (…) L’OL est devenu une équipe trop prévisible, ennuyeuse, elle ne s’appuie que sur le physique. Ce n’est pas ça le foot !

Et comme on pouvait s’en douter, le compte Twitter d’Aulas s’est immédiatement activé en mode « self-défense » :

On ne lui a rien demandé sauf de participer au club des légendes et suit-il toujours le foot ? Que fait-il dans le foot ? Rien ?

Les supporter lyonnais doivent bien se demander où est passé le football dans tout ça !?

Quand on voit tout ce qui se passe à l’OL ces derniers jours, les scénaristes de Plus Belle La Vie doivent être verts de jalousie…

A VOIR EGALEMENT

AUCUN COMMENTAIRE