Ces grandes équipes qui ont déçu au mondial 2018

L’Espagne

La coupe du monde en Russie n’a pas été une belle aventurepour Andrés Iniestaqui s’est exprimé après la terrible défaite subie par l’Espagne, éliminée aux tirs au but face à la Russie. Une éliminationen huitièmes de finale face au pays hôte qui rappelle de très mauvais souvenirs sombres à la Roja, qu’on peut penser abandonner de ses dieux. Les Espagnols sont tombés de haut, et encore une fois, face au pays hôte de la Coupe du monde. Ce fut le cas face àl’Italie en 1934, le Brésil en 1950, et encore plus contre la Corée du Sud en 2002, la malédiction àcontinuer pour l’Espagne. Cette impossibilité à battre le pays organisateur de la compétition n’est pasla seule affaire quifait sombrer plusieurs favoris comme l’équipe de football espagnole dans la descente aux enfers. L’Allemagne a aussi gouté au miel amer de ces champions en titre qui ont même presque se faire éliminer en phase de poule.

L’Allemagne

S’il y a eu un gros cataclysme en cette Coupe du monde en Russie, c’est bien l’élimination de l’Allemagne, dès la phase de poule, après une défaite face à la Corée du Sud qui a vu cette dernière permettre à la Suède et le Mexique de se qualifier pour les huitièmes de finale. L’onde de chocgénérée par cette élimination a fait échos juste dans le monde des adeptes des paris en ligne. Les Allemands sont sortis de la compétitionmaisles Brésilienseuxont été ceux à qui cette élimination permis de décrocher une place pour la suite de la compétition.

Le Portugal

Décidément c’est une période noire pour les grands du football qui continuent de tomber les uns après les autres. Si le Portugal ne figurait pas parmi les favoris pour l’Euro 2016, mais qui l’a pourtant remporté, il était attendu au tournant dans ce Mondial en Russie. Après un nul impressionnant face à l’Espagne dans le premier match de phase de poule du groupe B, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo étaient surveillés de près face à l’Uruguay en huitièmes de finale. Malgré les triplés de son joueur favoris Ronaldo en début de compétition, les portugais sont finalement tombés contregrâce à un doublé de Cavani face à l’Uruguay.

L’Argentine

l’Argentine avait besoin de se rassurer dans ce Mondial.Avec un nul face à l’Islande, une humiliation face à la Croatie, et une victoire à l’arrachée face au Nigéria, l’Albiceleste est toute heureuse de retrouver les huitièmes de finale. Mais voilà, les coéquipiers de Lionel Messi sont tombés sur un os, français qui plus est. Après deux semaines de compétition et quelques huitièmes de finale déjà disputés, le constat est terrible pour les favoris. Que ce soit l’Allemagne, championne du monde en 2014, l’Espagne, championne du monde en 2010 ou encore le Portugal, champion d’Europe en 2016, beaucoup des grosses écuries nationales sont tombées, et de très haut.

Si certains des favoris ont chuté dans cette Coupe du monde, les regards seront tournés vers le Brésil, la France, l’Angleterre, la Belgique et la Croatie, qui ont désormais le champ libre pour avancer dans la compétition. Ou pas…

SHARE
Previous articleVideo : Quand les Belges se moquent de Neymar
Next articlePronostic France – Belgique : Cote et Avis
Le beau football ainsi que les matchs avec une ambiance exceptionnelle dans les tribunes sont les deux points clés qui font de ce sport le meilleur. Co-Fondateur de Score.fr pour partager une passion à des passionnés.