Bilan du mercato de l’Olympique de Marseille

Un mercato avec beaucoup de rumeurs mais sans réelles saveurs

 

L’Olympique de Marseille avait besoin de recruter au moins une pointe. Hier on apprenait officiellement que Florian Thauvin faisait son retour sur la canebière (retour non désiré par l’entraineur Michel) pour un prêt de 6 mois sans option d’achat en provenance de Newcastle où il était en mal de temps de jeu.

En ce dernier jour de mercato hivernal, la direction marseillaise se devait donc de tout faire pour trouver un attaquant doublure de Michy Batshuayi.

Après plusieurs rumeurs finalement balayées les unes après les autres, Ben Yedder qui est resté à Toulouse, Doumbia (de l’AS Rome) qui rejoint Newcastle, Samatta (attaquant du Tout puissant Mazembe) qui a signé à Genk, Eder (de Swansea) qui lui a préféré Lille parce que l’OM ne lui proposait qu’une place de doublure et enfin Odemwingie (Stoke City) qui lui a été finalement écarté par la direction marseillaise elle-même.

Et c’est donc en début de soirée que l’on a avancé la piste Steven Fletcher. Cet attaquant Écossais de 28 ans et d’1m85 en provenance du 19ème de Premier League, Sunderland et auteur cette saison de 16 matchs pour 4 petits buts (saison précédente 30 matchs 5 buts et celle encore d’avant 20 matchs 3 buts). Son arrivée a été officialisée 2h00 avant que le mercato ne se ferme. C’est un prêt pour 5 mois et il faut savoir que le joueur est libre en juin et qu’il sera donc libre de s’engager où il le souhaite.

Est-ce que c’était l’attaquant souhaité par les supportrices et supporters marseillais pas sûr, mais il aura au moins le mérite d’apporter son expérience, son Fighting Spirit et sa simple présence numérique pour la fin de saison puisque l’Olympique de Marseille ne possédait pas jusqu’alors de doublure à Batshuayi si ce n’est le jeune Rabillard récemment intégré au groupe et auteur de son 1er but en pro (but égalisateur contre Lille lors de la précédente journée de ligue 1).

Ce qui aura tenu le plus longtemps en alerte les supporters marseillais aujourd’hui, se sont les hypothétiques départs de Lucas Silva et De Ceglie. Le premier devait s’engager avec Anderlecht (l’OM et le Real était d’accord pour rompre le prêt) mais il a finalement décliné l’offre au dernier moment préférant tenir sa parole lors de précédentes déclarations où il évoquait son désir de rester. Et le deuxième devait s’engager avec Getafe (là aussi l’OM et la Juventus avait trouvé un accord pour rompre le prêt) mais il a lui aussi refusé pour une raison surprenante, la fiscalité.

On doute que cela ravisse l’ensemble des supporters du club olympien, mais peut-être que l’annonce de la levée de l’option d’achat de Cabella leurs ramènera le sourire ou encore la déclaration du petit Boutobba qui a confirmé ce matin dans les colonnes de la Provence vouloir rester à Marseille et donc démentit la rumeur qui l’envoyait au FC Séville.

On ne sait pas comment qualifier le mercato Marseillais, et donc on laissera les supporters et les spécialistes se faire un jugement eux-mêmes, mais ce qui est sur c’est que l’instabilité au sein de ce club reste de mise.
Car la vente (ou non) du club étant sur toutes les lèvres, les informations sur de potentiels investisseurs puis leurs démentis aussitôt étant monnaie courante depuis l’annonce officielle de la mise en vente du club et une équipe qui s’amoindrie année après année ne seront certainement pas gage de réussite pour atteindre les objectifs annoncés en début de saison de VLB.

À noter que l’OM se déplace demain à la Mosson pour y affronter Montpellier pour le compte de la 24ème journée de Ligue 1, sans Batshuayi suspendu mais avec le retour de Mandanda dans les buts (Pelé est lui blessé et donc absent) et celui d’Alessandrini.