Un ancien président de l’OM juge le club a bout de souffle

L’ancien président de l’Olympique de Marseille, Christophe Bouchet a donné son avis sur le rôle de Margarita Louis-Dreyfus et sa gestion de l’Olympique de Marseille.

« Les résultats sont cohérents avec la politique du club qui n’est pas maîtrisée. Nous avons une actionnaire désemparée et un management laissé trop libre de ses mouvement. C’est une structure à bout de souffle »

Il a aussi comparé le club à l’Olympique Lyonnais :

« Là-bas on ne se pose pas la question du devenir de Jean-Michel Aulas quand l’équipe est dixième du classement. idem pour Michel Seydoux à Lille. A l’OM, les mauvais résultats rendent la situation intenable pour un président délégué. Il est facile ensuite de s’essuyer les pieds sur des dirigeants qui ne feront que passer, que ce soient les supporters ou les anciens présidents, moi le premier »