A quoi doivent s’attendre les amoureux de l’OM cette saison ?

39 points soit 1.3 points par match. Tout bonnement catastrophique. On avait pas vu tel bilan à Marseille depuis la saison 2001/2002. Alors quel intérêt pour cette fin de saison du côté de la Canebière ?

Une question de pognon !

7e ou 14e à Marseille, c’est pareil, indigne du club et de son prestige. Du côté des caisses du club, une 5e ou une 15e place impacte la recette de 7 millions d’euros (Droits TV). A l’heure actuelle, Marseille n’est pas vendeur, moins de match sur Canal +, la notoriété du club décroit et Marseille va subir une perte de 5 millions d’euros vis à vis du précédent exercice.

Réaction des rédacteurs : Quand on te dit MLD de mettre de l’argent pour avoir une équipe solide…. les retombées seraient de meilleures qualités !

La coupe de France et… c’est tout !

A entendre les dires des acteurs, tout le monde veut se battre pour redresser la situation ! Vraiment ? l’ambiance au sein du club se détériore, pas d’envie sur le terrain, bref, une légère impression d’être pris pour un imbécile. Cette impression dure finalement depuis que El Loco a, lamentablement, quitté le navire phocéen. Alors, on entendra qu’il y a 8 finales à jouer en Ligue 1 et une coupe de France à aller chercher pour sauver les apparences… mais difficile d’y croire quand on voit un exercice de frappes où seul, Mandanda, cadre…
Réaction des rédacteurs : Vendredi, contre Rennes, le stade sonnera creux… et c’est normal… le club ne fait plus vibrer, ne fait plus rêver.

Et si l’OM retrouvait le Consolat ?

A toujours regarder vers le haut, s’éloigner inexorablement, le bas du classement, lui revient au galop, 6 points d’avances seulement sur Ajaccio. Alors, quand on voit les matchs contre Ajaccio ou Toulouse, le reste du calendrier marseillais n’est pas des plus facile (Rennes, Bastia, Bordeaux, Monaco, Sochaux, Nantes, Angers, Reims et Troyes). La relégation est une question d’actualité…

Une saison 2016/2017 déjà pourrie ?

A Marseille, il y a Mandanda, Isla et Diarra et puis quelques fulgurances de certains. Les cadres vont partir (Mandanda, Nkoulou, Dja Djedje, Mendy, Diarra, Nkoudou, Batshuayi). Bref, une équipe à reconstruire ! Un avenir compliqué, mais nécessaire pour reconquérir les supporters et la scène nationale.
Réaction des rédacteurs : Un vent de je m’en branle de l’OM souffle à Marseille (joueurs et dirigeants). De nombreuses personnes seront loin, très loin du club l’an prochain. Seuls les supporters restent…. et subissent.